Économie dirigée : avantages et inconvénients

Une économie dirigée est une économie dans laquelle un gouvernement centralisé contrôle les moyens de production. Cela présente des avantages et des inconvénients par rapport à une économie de marché libre, qui est une économie où l’offre et la demande dictent la production et les prix. Les économies dirigées ont traditionnellement été associées aux nations socialistes/communistes, tandis que les économies de marché libre ont été associées au capitalisme et aux nations démocratiques.

En réalité, aucune économie n’est purement libérale ou entièrement contrôlée par un gouvernement. Au lieu de cela, les économies existent le long d’un spectre avec certains aspects favorisant un type ou un autre. Par exemple, en Europe, certaines industries critiques peuvent être détenues et exploitées par le gouvernement, et en Chine, le gouvernement communiste a permis la prolifération de zones et de villes spéciales de libre-échange.

Points clés à retenir

  • Une économie dirigée est une économie dans laquelle un gouvernement centralisé contrôle les moyens de production et détermine les niveaux de production.
  • Les économies dirigées contrastent avec les économies de marché libres, celles dans lesquelles la loi de l’offre et de la demande détermine la production et les prix.
  • Les économies dirigées ont été associées aux nations communistes, tandis que les économies de marché libre ont été associées aux démocraties.
  • Les avantages de l’économie dirigée comprennent de faibles niveaux d’inégalité et de chômage et l’objectif commun de remplacer le profit par l’égalité comme principale incitation à la production.
  • Les inconvénients des économies dirigées comprennent le manque de concurrence, qui peut entraîner un manque d’innovation et un manque d’efficacité.

Une vision générale

Dans une économie dirigée, le gouvernement détermine ce qui est produit, comment il est produit et comment il est distribué. L’entreprise privée n’existe pas dans une économie dirigée. Le gouvernement emploie tous les travailleurs et détermine unilatéralement leurs salaires, leurs fonctions et le prix des produits.

Il y a des avantages et des inconvénients aux structures de commandement économiques. Les avantages de l’économie dirigée comprennent de faibles niveaux d’inégalité et de chômage et l’objectif commun de remplacer le profit comme principale incitation à la production. Les inconvénients de l’économie dirigée comprennent un manque de concurrence, qui peut conduire à un manque d’innovation et à un manque d’efficacité.

Les avantages d’une économie dirigée

moins d’inégalités

Parce que le gouvernement contrôle les moyens de production dans une économie dirigée, il détermine qui travaille où et combien il paie. Cette structure de pouvoir contraste fortement avec une économie de marché libre, dans laquelle des entreprises privées contrôlent les moyens de production et embauchent des travailleurs en fonction des besoins de l’entreprise, en leur versant des salaires fixés par des forces invisibles du marché.

Dans une économie de marché libre, la loi de l’offre et de la demande dicte que les travailleurs qui possèdent des compétences uniques dans des domaines à forte demande reçoivent des salaires élevés pour leurs services, tandis que les personnes peu qualifiées dans des domaines saturés de travailleurs se contentent de salaires élevés. salaire si vous pouvez trouver du travail.

De faibles taux de chômage

Contrairement à la main invisible du marché libre, qui ne peut être manipulée par une seule entreprise ou un seul individu, un gouvernement d’économie dirigée peut fixer les salaires et les emplois pour créer le taux de chômage et la répartition des salaires qu’il juge appropriés.

Priorité du bien commun au profit

Bien que la recherche du profit motive la plupart des décisions commerciales dans une économie de marché libre, elle n’est pas un facteur dans une économie dirigée. Un gouvernement à économie dirigée peut donc adapter les produits et les services au profit du bien commun sans tenir compte des profits et des pertes. Par exemple, la plupart des véritables gouvernements à économie dirigée, comme Cuba, offrent une couverture maladie universelle gratuite à leurs citoyens.

Les inconvénients d’une économie dirigée

Le manque de concurrence freine l’innovation

Les critiques soutiennent que le manque inhérent de concurrence dans les économies dirigées entrave l’innovation et maintient des prix optimaux pour les consommateurs. Bien que les partisans du contrôle gouvernemental critiquent les entreprises privées qui valorisent le profit avant tout, il est indéniable que le profit est un facteur de motivation et un moteur d’innovation. Au moins en partie pour cette raison, de nombreux progrès en médecine et en technologie sont venus de pays à économie de marché libre, comme les États-Unis et le Japon.

Inefficacité

L’efficacité est également compromise lorsque le gouvernement agit comme un monolithe, contrôlant tous les aspects de l’économie d’un pays. La nature de la concurrence oblige les entreprises privées dans une économie de marché libre à minimiser les formalités administratives et à maintenir les coûts d’exploitation et d’administration au minimum. S’ils s’enlisent trop dans ces dépenses, ils font moins de bénéfices ou doivent augmenter les prix pour atteindre le seuil de rentabilité.

En fin de compte, ils sont chassés du marché par des concurrents capables de fonctionner plus efficacement. La production dans les économies dirigées est notoirement inefficace car le gouvernement ne ressent pas la pression des concurrents ou des consommateurs soucieux des prix pour réduire les coûts ou rationaliser les opérations. Ils peuvent également être plus lents à réagir, voire ne pas réagir du tout, à l’évolution des besoins ou des goûts des consommateurs.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’une économie de marché libre par rapport à une économie dirigée ?

Parce qu’une économie dirigée est planifiée au niveau central, ses avantages incluent l’efficacité, l’égalité théorique entre les citoyens (absence d’inégalité), l’accent mis sur le bien commun plutôt que sur le profit, la rapidité et un chômage faible ou inexistant. Certains des inconvénients comprennent le manque d’allocation efficace des ressources, le manque d’innovation et les besoins/préférences de la société peuvent être ignorés en raison d’une mauvaise planification.

Les économies de marché sont à l’opposé, elles encouragent l’innovation, l’allocation efficace des ressources et la concurrence, ce qui se traduit par de meilleurs prix pour les personnes et la satisfaction des besoins et des préférences des citoyens. Les inconvénients des marchés libres comprennent les profits prioritaires sur l’égalité et les défaillances des travailleurs et du marché.

Quelles sont certaines des façons dont une économie dirigée profite et nuit aux gens ?

Une économie dirigée profite à ses citoyens parce que le gouvernement veille à ce que tous les individus soient employés. De plus, ce n’est pas le profit qui est prioritaire mais le travailleur. Cela conduit à une plus grande égalité, théoriquement. C’est préjudiciable aux personnes car c’est une manière inefficace d’allouer les ressources et les besoins/préférences des citoyens peuvent ne pas être satisfaits. De plus, en raison du manque de concurrence, qui entraîne un manque d’innovation, la qualité des produits peut être médiocre.

Quels sont les avantages potentiels du passage d’une économie dirigée à un système basé sur le marché ?

Les avantages comprennent des produits de meilleure qualité, de meilleurs prix, une allocation efficace des ressources, la capacité de produire et de vendre ce que vous voulez et des récompenses pour prendre des risques sous forme de profit.

La ligne du bas

Les économies dirigées, où le gouvernement détermine les niveaux de production et les prix, présentent de nombreux avantages, notamment un chômage faible ou nul, la rapidité de la prise de décision, l’égalité entre les citoyens et l’accent mis sur le travailleur plutôt que sur le profit. .

Malgré ces avantages, il existe également des inconvénients, notamment une allocation inefficace des ressources, des produits de mauvaise qualité en raison du manque d’innovation et du manque de satisfaction des besoins / désirs des consommateurs.