Remplaçant

Qu’est-ce qu’un substitut ?

Un substitut, ou un bien substituable, en économie et en théorie du consommateur fait référence à un produit ou un service que les consommateurs considèrent comme essentiellement identique ou suffisamment similaire à un autre produit. En termes simples, un substitut est un bien qui peut être utilisé à la place d’un autre.

Les substituts jouent un rôle important sur le marché et sont considérés comme un avantage pour les consommateurs. Ils offrent plus de choix aux consommateurs, qui peuvent alors mieux répondre à leurs besoins. Les nomenclatures incluent souvent des pièces alternatives qui peuvent remplacer la pièce standard si elle est détruite.

Points clés à retenir

  • Un substitut est un produit ou un service que les consommateurs peuvent facilement substituer à un autre.
  • En économie, les produits sont souvent des substituts si la demande d’un produit augmente lorsque le prix de l’autre augmente.
  • Les substituts offrent des choix et des solutions de rechange aux consommateurs tout en créant de la concurrence et des prix plus bas sur le marché.

comprendre les substituts

Lorsque les consommateurs prennent des décisions d’achat, les substituts leur offrent des alternatives. Les substituts se produisent lorsqu’au moins deux produits peuvent être utilisés dans le même but, comme un iPhone par rapport à un téléphone Android. Pour qu’un produit se substitue à un autre, il doit partager une relation particulière avec ce bien. Ces relations peuvent être étroites, comme une marque de café avec une autre, ou quelque chose de plus éloigné, comme le café et le thé.

Donner plus de choix aux consommateurs contribue à créer de la concurrence sur le marché et, par conséquent, à faire baisser les prix. Bien que cela puisse être bon pour les consommateurs, cela peut avoir l’effet inverse sur les résultats des entreprises. Les produits alternatifs peuvent réduire la rentabilité des entreprises, car les consommateurs peuvent finir par en choisir un plutôt qu’un autre ou voir leur part de marché diluée.

Lorsque vous examinez la relation entre les calendriers de demande pour les produits de substitution, si le prix d’un produit augmente, la demande d’un produit de substitution aura tendance à augmenter. En effet, les gens préféreront un substitut moins coûteux à un substitut plus coûteux. Si, par exemple, le prix du café augmente, la demande de thé peut également augmenter car les consommateurs passent du café au thé pour maintenir leur budget.

Inversement, lorsque le prix d’un bien diminue, la demande de son substitut peut également diminuer. Dans le langage économique formel, X et Y sont des substituts si la demande de X augmente lorsque le prix de Y augmente, ou s’il existe une élasticité croisée positive de la demande.

La disponibilité de substituts est l’une des 5 forces de Porter, les autres étant la concurrence, les nouveaux entrants dans l’industrie, le pouvoir des fournisseurs et le pouvoir des clients.

Exemples de marchandises de substitution

Les biens de substitution nous entourent partout. Comme mentionné ci-dessus, ils sont généralement utilisés dans le même but ou peuvent répondre aux besoins similaires des consommateurs.

Ce ne sont là que quelques exemples de biens de substitution :

  • Devise : Un billet d’un dollar pour 4 trimestres (également connu sous le nom de fongibilité)
  • Coca contre Pepsi
  • essence super vs. régulier
  • beurre et margarine
  • thé et café
  • pommes et oranges
  • Faire du vélo versus conduire une voiture
  • Livres électroniques et livres ordinaires

Il y a une chose à garder à l’esprit lorsqu’il s’agit de substituts : la mesure dans laquelle un bien est un substitut à un autre peut, et sera souvent, différente.

Substituts parfaits vs. moins parfait

Classer un produit ou un service comme substitut n’est pas toujours facile. Il existe différents degrés auxquels les produits ou services peuvent être définis comme des substituts. Un substitut peut être parfait ou imparfait selon que le substitut satisfait totalement ou partiellement le consommateur.

Un substitut parfait peut être utilisé exactement de la même manière que le bien ou le service qu’il remplace. C’est là que l’utilité du produit ou du service est pratiquement identique. Par exemple, un billet d’un dollar est un substitut parfait à un autre billet d’un dollar. Et le beurre de deux producteurs différents est également considéré comme de parfaits substituts ; le producteur peut être différent, mais son but et son utilisation sont les mêmes.

Un vélo et une voiture sont loin d’être des substituts parfaits, mais ils sont suffisamment similaires pour que les gens les utilisent pour se rendre d’un point A à un point B. Il existe également une relation mesurable dans le calendrier de la demande.

Bien qu’un substitut imparfait puisse être remplaçable, il peut présenter un degré de différence facilement perceptible par les consommateurs. Par conséquent, certains consommateurs peuvent choisir de s’en tenir à un produit plutôt qu’à un autre. Considérez Coca-Cola contre Pepsi. Un consommateur peut choisir Coca plutôt que Pepsi, peut-être pour le goût, même si le prix du Coca augmente. Si un consommateur perçoit une différence entre les marques de boissons gazeuses, il peut considérer Pepsi comme un substitut imparfait de Coca-Cola, même si les économistes les considèrent comme des substituts parfaits.

Les substituts moins parfaits sont parfois classés comme substituts bruts ou substituts nets par vu l’utilité. Un substitut brut est un substitut dans lequel la demande de X augmente lorsque le prix de Y augmente. Les substituts nets sont ceux dans lesquels la demande de X augmente lorsque le prix de Y augmente et l’utilité dérivée du substitut reste constante.

Marchandises de substitution en concurrence parfaite et en concurrence monopolistique

En cas de concurrence parfaite, les substituts parfaits sont parfois considérés comme des biens presque indiscernables vendus par différentes entreprises. Par exemple, l’essence d’une station-service à un coin peut être pratiquement impossible à distinguer de l’essence vendue par une autre station-service à l’angle opposé. Une augmentation de prix dans une gare incitera plus de gens à choisir l’option la moins chère.

La concurrence monopolistique présente un cas intéressant qui présente des complications avec le concept de substituts. Dans la concurrence monopolistique, les entreprises ne sont pas des preneurs de prix, ce qui signifie que la demande n’est pas très sensible au prix. Un exemple courant est la différence entre la marque du magasin et le médicament de marque de votre pharmacie locale. Les produits eux-mêmes sont presque impossibles à distinguer chimiquement, mais ils ne sont pas des substituts parfaits en raison de l’utilité que les consommateurs peuvent tirer, ou croient tirer, de l’achat d’un médicament de marque au lieu d’un médicament générique en croyant qu’il est plus fiable ou valeur supérieure.